Aller au contenu
Accueil » Comprendre l’extraction des dents de sagesse : un guide pratique

Comprendre l’extraction des dents de sagesse : un guide pratique

dents de sagesse lausanne

Les dents de sagesse sont les dernières molaires à sortir, généralement entre 17 et 25 ans. Leur croissance peut causer des douleurs et des infections, ou encore provoquer le déplacement des autres dents. C’est pourquoi elles sont souvent extraites.

L’évaluation de la situation par le chirurgien-dentiste

Tout commence par une consultation chez un chirurgien dentiste à Lausanne. Celui-ci procède à une évaluation clinique pour déterminer si l’extraction des dents de sagesse est nécessaire. Lors de cette consultation, le professionnel prend en compte différents éléments tels que :

  • La position des dents de sagesse,
  • Leur état de développement,
  • La présence éventuelle de caries ou d’infections associées,
  • Les problèmes potentiels liés à l’apparition de troubles de l’occlusion dentaire.

Ainsi, si les dents de sagesse ne posent pas de problème particulier, l’extraction n’est pas systématiquement proposée.

Les différentes techniques d’extraction des dents de sagesse

Si l’extraction des dents de sagesse à Lausanne est nécessaire, il existe différentes méthodes pour retirer ces dents. La méthode choisie dépend principalement du niveau d’inclusion des dents, c’est-à-dire de leur position dans la mâchoire.

Extraction sous anesthésie locale

L’anesthésie locale est la technique la plus couramment utilisée pour l’extraction des dents de sagesse. Elle consiste à injecter une substance anesthésiante au niveau des tissus environnant la dent, ce qui permet au chirurgien-dentiste de retirer celle-ci sans que le patient ne ressente de douleur. Cette technique est généralement privilégiée lorsque les dents de sagesse sont facilement accessibles.

Extraction sous anesthésie générale

Dans certaines situations, une extraction sous anesthésie générale peut être préférée. Cela concerne notamment les cas où :

  • Les dents de sagesse sont profondément incluses,
  • Le patient présente un niveau élevé d’anxiété ou de phobie dentaire,
  • L’intervention doit être réalisée sur plusieurs dents en une seule séance.

Toutefois, cette méthode comporte davantage de risques et d’effets secondaires, c’est pourquoi elle n’est pas systématiquement proposée.

La préparation à l’extraction des dents de sagesse

Une fois que la décision d’extraire les dents de sagesse a été prise, le professionnel de santé va donner quelques consignes à suivre pour se préparer à l’intervention. Parmi ces recommandations figurent :

  • L’arrêt du tabac et de la consommation d’alcool 48 heures avant l’intervention,
  • L’utilisation d’un bain de bouche antiseptique quelques jours avant,
  • La prise éventuelle d’antibiotiques ou d’anti-inflammatoires pour prévenir les risques d’infection.

En cas de traitement sous anesthésie générale :

  • Le jeûne est demandé environ 6 heures avant l’opération,
  • Il faut être accompagné pour rentrer chez soi après l’intervention.

Déroulement de l’extraction des dents de sagesse

Le jour J, le patient se rend au cabinet dentaire (ou à l’hôpital en cas d’anesthésie générale) pour l’extraction des dents de sagesse. Le déroulement de l’intervention varie en fonction de la méthode choisie.

Avec anesthésie locale :

  1. Injection du produit anesthésiant,
  2. Coupure des tissus recouvrant la dent,
  3. Extraction proprement dite de la dent,
  4. Aspiration et nettoyage de la zone opérée,
  5. Points de suture pour favoriser la cicatrisation.

L’intervention dure généralement une vingtaine de minutes par dent.

Avec anesthésie générale :

  1. Induction de l’anesthésie,
  2. Déroulement de l’extraction comme pour une anesthésie locale,
  3. Surveillance post-opératoire pour éviter les complications (saignements, nausées…).

L’hospitalisation peut durer quelques heures à une journée en fonction des cas.

Les suites opératoires et conseils après l’extraction des dents de sagesse

Après l’extraction des dents de sagesse, il est normal de ressentir des douleurs et des gonflements pendant quelques jours. Le chirurgien-dentiste donnera alors des consignes pour favoriser la guérison et réduire les désagréments :

  • Froid sur la zone pour limiter l’œdème,
  • Pose de compresses imbibées d’eau froide sur les joues,
  • Antalgiques pour soulager la douleur,
  • Repos pendant 48 heures,
  • Bains de bouche antiseptiques sans alcool,
  • Alimentation molle et rafraîchissante.

Attention ! Il faut éviter :

  • La prise d’aspirine qui augmente le risque de saignements,
  • Le tabac et l’alcool pendant au moins 72 heures,
  • Les efforts physiques intenses pendant une semaine.

Enfin, un rendez-vous de contrôle est généralement proposé une semaine après l’intervention. Cela permet au chirurgien-dentiste de vérifier la bonne cicatrisation et d’enlever les fils de suture si nécessaire. Vous pouvez également vous renseigner sur les implants dentaires à Lausanne en cas de besoin.

Lire aussi : Avocat divorce à Lausanne en Suisse : TOP 10 pour trouvez votre allié dans cette période difficile